Enter your keyword

post

EXCELLENCE DES APPRENANTS À L’ÉCOLE : COMMENT Y OEUVRER EN TANT QUE PARENT?  (1ERE PARTIE)

EXCELLENCE DES APPRENANTS À L’ÉCOLE : COMMENT Y OEUVRER EN TANT QUE PARENT? (1ERE PARTIE)

Si vous êtes ici, c’est que vous vous préoccupez de la réussite académique de vos enfants / apprenants. La plupart des parents se posent des questions sur la façon dont ils peuvent aider leurs enfants non seulement à réussir dans les études mais surtout à exceller. Si vous êtes aussi dans le cas, la chose la plus important que vous devez savoir, c’est qu’il n’y a pas d’ascenseur pour la réussite, il faut emprunter les escaliers. Bienvenue chez Profmaison ! Nous sommes parents comme vous. Nous sommes déterminés à voir nos enfants réussir.

La recherche de la réussite scolaire de nos enfants, fait partie des préoccupations majeures des parents que nous sommes. Mieux, chaque parent veut que son enfant obtienne des résultats excellents; qu’il fasse partie des meilleurs de sa classe, voire de son pays et pourquoi pas de sa génération. Comment pouvons-nous accompagner nos enfants sur la voie de l’excellence?

Quels rôles pouvons-nous jouer en tant que parent pour faciliter la tâche à nos enfants. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir quelques dispositions à prendre mais avant, voici comment se présente le contexte de l’instruction dans nos sociétés en général.

La société, organisée pour délivrer le savoir à ses membres 

Dans l’évolution de l’humanité certaines nos sociétés ont mis en place des structures dont le but est d’instruire ceux et celles qui y sont affiliés. L’une de ces structures est bel et bien l’école qui dispose d’un cursus d’au moins trois niveaux (primaire, secondaire, universitaire) pour la plupart. 

Le primaire passe pour le niveau le plus important, du fait qu’il constitue la fondation, le niveau qui procure à l’apprenant les outils de base pour l’acquisition du savoir académique. De ce fait, ce niveau crucial doit être abordé avec une rigueur tenace dont les professionnels dédiés (les maîtres d’écoles et  les professeurs) peuvent faire montre, sans quoi la capacité  de l’apprenant à atteindre l’excellence pourrait être compromise dès le départ. 

Le niveau du secondaire est tout autant important que celui du primaire, car il prépare l’apprenant (e) à acquérir le premier diplôme Universitaire qu’est le Baccalauréat. Mais avant d’avoir  accès à cette clé du << templum >> du savoir. Il lui faut empocher le B.E.P.C, qui clôt la porte du premier cycle et éventuellement le C.A.P. Ces étapes de la formation demandent un suivi méthodique. 

Le niveau Universitaire, est une étape de la formation académique qui convoque l’ensemble des savoirs acquis durant le primaire et le secondaire. A ce stade, l’excellence de l’apprenant dépendra du degré de maîtrise des deux premiers niveaux d’une part et de l’autre part de sa capacité à être curieux et chercheur vis à vie des connaissances dispensées dans ces hauts lieux. 

Le maître d’école ou le professeur n’est pas le seul instructeur

Sur ces trois niveaux, l’apprenant est donc accompagné par le maître d’école ou le professeur qui sont des personnes formées et habilités pour cette mission. Cependant, malgré les efforts déployés par ces derniers plus de la moitié des apprenants du système scolaire sont laissés ont des résultats bien en dessous de la moyenne. La plupart du temps, ils finissent par se décourager et abandonner, mais avant eux, ce sont les parents qui sont fatigués. Cela pose une question fondamentale. Le maître d’école ou le professeur est – il le seul acteur nécessaire à l’instruction de l’apprenant? 

On se doutera bien que la réponse est non. Contrairement à ce que bon nombre de personnes pensent, plusieurs autres acteurs sont importants dans le processus d’acquisition du savoir et surtout dans la marche vers l’excellence.  On pourra commencer par les parents (personnes physiques auxquelles un enfant s’identifie dès son jeune âge ou avec qui il reconnaît avoir des liens affectif de type familial). Vous et nous. On pourra aussi parler des encadreurs communément appelés “répétiteurs”, mais aussi de l’apprenant lui-même. Selon votre rôle, votre mission et votre méthode seront différentes. Attardons nous sur les parents pour commencer. 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.